Un blog dédié à la naissance

23 – Quelle est la meilleure position d’accouchement ?

Naissance-EmissionTT23-position-accouchement
09 Mar 2017

23 – Quelle est la meilleure position d’accouchement ?

Par Maïtie Trélaün dans Émissions

Dans cette 23ème émission « Le Temps d’un Thé », j’aborde la grande question de la position d’accouchement. Alors que la position couchée favorise la surveillance du travail et les interventions éventuelles, elle demeure bien souvent la plus douloureuse et la moins favorable à l’ouverture du corps de la femme et à la progression du bébé. Quelles alternatives sont envisageables ?

Ma rencontre avec Michel Odent

C’est en 1979, encore jeune élève sage-femme avec une vingtaine d’accouchements entre mes mains que j’ai donné ma première conférence sur les positions d’accouchement et l’avantage de la position accroupie. Je m’adressais à des gynécologues obstétriciens, des anesthésistes, des pédiatres, des sages-femmes et des parents. Même si je n’avais aucune expérience, mes convictions étaient profondes et s’ancraient dans la logique du vivant.
J’ai trouvé écho à mon ressenti puis à ma pratique avec l’expérimentation faite à Pithiviers avec l’équipe de Michel Odent dans les années 80. Il amenait la liberté de position au cours de l’accouchement, invitait la femme à contacter son savoir « mettre au monde » instinctif.

Des années plus tard, Bernadette de Gasquet (professeur de yoga et docteur en médecine), par ses recherches, ses écrits et ses formations, a fortement contribué à l’évolution des positions dans les pratiques hospitalières.

Ce que les parents m’ont appris

Aujourd’hui, je tire mes enseignements de ce que m’ont appris les parents et les bébés. Ma pratique et ma conviction profonde m’ont permis de trouver des chemins qui respectaient de plus en plus la physiologie de l’accouchement. En même temps, j’accompagnais les femmes à suivre leur ressenti, à faire confiance à leur corps, à s’appuyer sur leur compagnon, à lâcher leurs croyances pour trouver des chemins que personne n’avait tracés avant elles.

Ils m’ont ainsi appris bon nombre de positions, d’astuces permettant de favoriser la progression du bébé et l’ouverture du corps de la mère. Mais loin de les généraliser pour en faire une quelconque méthode, je préfère ouvert une immensité de possibilités pour permettre au couple d’oser ce qui leur parle sur l’instant.

C’est dans cette idée que j’ai préparé des centaines de couples. Ils me disaient, lors de la séance de préparation sur les positions : « mais il y en a trop, on ne pourra jamais s’en souvenir ». Ils les expérimentaient dans leurs corps et ne pouvaient pas s’en emparer avec le mental. C’était le meilleur combo pour qu’ils laissent émerger ce qui viendrait au moment voulu. Les positions échappaient à une quelconque recherche de contrôle.

C’est dans ce sens que j’ai écrit mon livre « Se préparer en couple à l’accouchement » et c’est dans ce sens que je vous donne des pistes au cours de cette émission.

Emission « Le Temps d’un Thé » du 9 mars 2017

Pour aller plus loin

Web-conférences

Formations numériques

Livres de Maïtie Trélaün

Livre de Bernadette de Gasquet

Livre de Michel Odent

Laissez-nous vos commentaires