Un blog dédié à la naissance

31 – J’ai peur de l’expulsion

Peur de l'expulsion
04 Mai 2017

31 – J’ai peur de l’expulsion

Par Maïtie Trélaün dans Émissions

Dans cette 31ème émission « Le Temps d’un Thé », je vous donne des clés originales pour vous préparer à la phase de l’expulsion sans la redouter. A ce stade là, la mère a à s’ouvrir pour laisser naître son bébé qui s’expulse au travers d’elle.

 

Une croyance bien ancrée
Que ce soit du côté des professionnels de la naissance ou du côté des parents, on est persuadé que c’est à la mère de pousser son bébé et que cela se fait souvent au pris de gros efforts d’expulsion.
Alors que, lorsque l’accouchement est physiologique, donc que la femme laisse s’exprimer son corps sans résistance, le réflexe expulsif se fait sentir avec une impériosité désarmante.

Le réflexe expulsif

C’est Bernadette de Gasquet, médecin et professeur de yoga, qui a décrit avec une belle précision tout le processus qui se met en place lors de ce réflexe impérieux. Les muscles s’activent alors pour « démouler » le bébé, ouvrir le bassin et le périnée et apporter un appui pour que le bébé puisse s’expulser au travers du corps de sa mère.
Lorsque vous démoulez un gâteau, vous ne poussez pas le moule et le gâteau vers le plat. Vous écartez le moule pour agrandir son ouverture, vous donnez un petit coup pour que le gâteau aille vers le bas alors que le moule va vers le haut.
Il en est de même pour le bébé lorsqu’il sort de l’utérus : il sort du moule de sa mère. Donc la mère doit s’ouvrir et se retirer vers son diaphragme, pendant que le bébé se propulse vers la vulve et le monde extérieur.

Lors de mon émission, je vous donne des clés simples pour aller dans ce sens et qui sait, peut-être même savourer cet ultime passage de votre nouveau-né dans votre intime.

Dire « oui » à l’expulsion pour s’ouvrir

Emission « Le Temps d’un Thé » du 4 mai 2017

Pour aller plus loin

 

Web-conférences

Formations numériques

Accompagnement en présentiel

Livres

Laissez-nous vos commentaires