Un blog dédié à la naissance

36 – J’ai une épisiotomie douloureuse : que faire ?

episiotomie-douloureuse
08 Juin 2017

36 – J’ai une épisiotomie douloureuse : que faire ?

Par Maïtie Trélaün dans Émissions

Dans cette 36ème émission « Le Temps d’un Thé » je vous donne des astuces pour prendre soin d’une cicatrice liée à l’accouchement (ou pas) comme les épisiotomies qu’elles soient douloureuses ou pas.

 

Cachez ce sexe que je ne saurais voir
En plagiant Molière, je touche une problématique récurrente chez beaucoup de femmes : leur relation à leur sexe.
Combien de femmes sont mal à l’aise ? Certaines n’osent pas le toucher, d’autres ne l’ont jamais regardé, d’autres encore sont rebutées à l’idée d’en explorer l’intérieur… Sans parler de toutes les conséquences que cela a sur la relation amoureuse et aussi sur leur positionnement au quotidien.

 

Le bébé en naissant passe par là !
Je me souviens d’une femme que je préparais à l’accouchement pour sa 4ème grossesse. Elle s’exclama : « mais c’est incroyable qu’il ait fallu que j’attende d’avoir 42 ans et mon 4ème enfant pour découvrir mon périnée et à quoi il me sert au quotidien. On devrait appendre cela à l’école ! »
Ce n’est pas la seule qui fasse ce constat.

 

Les cicatrices parlent de cette relation.
A chaque fois que notre corps nous fait mal, que l’on se blesse ou que l’on nous blesse qu’elle qu’en soit la raison, c’est pour réveiller une partie de notre corps que l’on a désertée.
Les cicatrices liées à l’accouchement sont un moyen parfois extrême d’inviter la femme à revenir dans son intime et à en prendre soin. Et en même temps, que pouvons-nous mettre en place pour que nos filles n’attendent pas d’être blessées pour se vivre sexuées.

Dans cette émission, je vous donne mes astuces pour aller vers la douleur, pour assainir une cicatrice douloureuse, pour se réapproprier un corps meurtri. Allez-y avec une infinie douceur, beaucoup de bienveillance et une remarquable patience.

Comment prendre soin de votre périnée blessé ?

Emission « Le Temps d’un Thé » du 8 juin 2017

 

Pour aller plus loin

 

Articles

Emissions

Formations numériques

Accompagnement en présentiel

Livres

Laissez-nous vos commentaires