Un blog dédié à la naissance

35 – Est-ce dangereux d’accoucher chez soi ?

accoucher-chez-soi
01 Juin 2017

35 – Est-ce dangereux d’accoucher chez soi ?

Par Maïtie Trélaün dans Émissions

Dans cette 35ème émission « Le Temps d’un Thé » je vous décris les conditions qui permettent qu’un accouchement à domicile soit sécure. Pour cela, je m’appuie sur mon expérience de 30 années de pratique et surtout de mes recherches sur la physiologie.

 

Croyances et accouchement à domicile
Le spectre de nos aïeules mortes en couches planent sur la notion d’accouchement à domicile. C’est sans tenir compte :
– De l’évolution de la technologie qui améliore la prise en charge en cas de problème
– De l’amélioration de l’état des femmes enceintes
– De la qualité du suivi de grossesse
– De l’avancée des connaissances en matière de physiologie entre autres
– De l’élévation du niveau de conscience…

Lorsque je pratiquais les accouchements à domicile, on me disait souvent que c’était un retour en arrière. Je ne partage pas cette vision et je ne pratiquerai pas à domicile dans les conditions du début des années 1900.
Aujourd’hui, je sais reconnaître une femme qui est dans la physiologie et donc dans l’espace où tout se passe bien ; je vois aussi quand elle en sort et qu’elle n’est donc plus dans cette zone sécuritaire. C’est ce qui me permet de quitter le domicile alors qu’il n’y a aucune urgence et aucune pathologie.
Je fais aussi confiance dans l’équipe qui interviendra en milieu hospitalier. Et en même temps, j’ai conscience que la qualité de la prise en charge dépend aussi du moment où je décide de quitter le domicile. C’est donc à moi de choisir le moment le plus approprié et de ne pas insister sur un accouchement qui n’est pas physiologique surtout si la femme est loin de la maternité.

 

Accouchement et puissance de la femme
Lorsque la femme met au monde son enfant de manière physiologique, elle touche sa réelle puissance.
C’est un autre spectre qui se lève pour les hommes : celui du matriarcat avec la puissance dominante et destructrice de la Déesse-Mère. Lorsque la femme est couchée, l’homme peut la contrôler ; lorsqu’elle se redresse et pose sa puissance, elle est incontrôlable.
La femme, dans sa puissance de mise au monde, ne laisse pas indifférent.

Est-ce dangereux d’accoucher chez soi ?

Emission « Le Temps d’un Thé » du 1er juin 2017

Pour aller plus loin

Web-conférences

Formations numériques

Accompagnement en présentiel

Livres de Maïtie Trélaün

Laissez-nous vos commentaires