Un blog dédié à la naissance

Préparation à l’accouchement : comment la grossesse a été ma clé ?

Préparation à l’accouchement : comment la grossesse a été ma clé !
05 Juin 2019

Préparation à l’accouchement : comment la grossesse a été ma clé ?

Par Maïtie Trélaün dans Web-conférences

La grossesse est un grand chamboulement dont le point culminant est bien souvent l’accouchement. Comment bien vous y préparer à l’accouchement avec tout ce qui s’offre à vous ? Comment vous y retrouver ? Comment faire les bons choix ? Autant de questions avec des réponses multiples. Et si votre réponse était en vous… Et si la grossesse vous l’apportait… qu’est-ce que cela changerait pour vous ?

 

Cette web-conférence est la 6ème du cycle « les Comment de la maternité » que je propose tout au long de l’année 2019 (1 conférence chaque dernier mardi du mois).

Tous les Live sont gratuits et vous permettent de me poser vos questions et d’avoir mes réponses en direct !

Préparation à l’accouchement : comment la grossesse a été ma clé !
ou Les astuces pour ne pas passer à côté de cette préparation personnalisée !

mardi 25 juin à 21 h (heure de Paris)

>> Je me procure la rediffusion

 

Dans cette web-conférence, plutôt que d’aborder une Nième fois les différentes méthodes de préparation à l’accouchement, je consacrerai ce temps précieux pour regarder d’un autre œil la grossesse afin que vous y perceviez la richesse du terreau préparatoire qu’elle met à votre disposition. Vous allez devenir les propres explorateurs partant à la recherche de tous les indices qui vous guident vers une issue la plus fluide et simple possible.

En effet, vous vivez pendant neuf mois ce que vous allez vivre en plus intense en quelques heures, comme si le grand cycle de la grossesse vous préparait au petit cycle de l’accouchement. Et si vos cycles menstruels étaient en encore plus léger autant de cycle préparatoires à ceux de la maternité ?

 

La préparation à l’accouchement : mes premiers pas

J’ai été sage-femme bien avant d’avoir des enfants. Je pensais au début qu’il serait difficile que je parle aux femmes de quelque chose que je n’avais pas vécu, d’autant plus que la préparation à l’accouchement brille par son absence dans notre cursus d’études (encore aujourd’hui en France). C’est considéré comme le parent pauvre qui ne présente pas d’intérêt médical.

Contrairement à ce concept, j’étais persuadée que la préparation était primordiale et pouvait apporter à la femme des clés utiles pour qu’elle traverse cette épreuve simplement et naturellement. Dépourvue de toute méthode et pas en accord avec les quelques cours « classiques » auxquels j’avais pu assisté, j’ai regardé tout ce que j’avais dans ma besace pour élaborer des séances de préparation qui me correspondaient. J’y ai trouvé :

  • La connaissance du corps que j’ai acquise au cours de mon cursus de danseuse aux multiples facettes
  • La compréhension de l’accouchement naturel qui m’habitait depuis mon adolescence
  • L’expérience et l’observation de toutes les naissances que j’avais déjà accompagnées
  • L’intuition que j’avais de la physiologie
  • Mon bon sens qui ne m’a jamais quitté
  • La créativité, acquise au fil des cours de danses que j’avais donnés, qui m’a toujours permis de trouver un chemin adapté à la personne qui est en face de moi

Riche de tout cela, je me suis lancée dans les séances de préparation en groupe qui sont rapidement devenus des séances en couple car la présence du père m’apparaissait comme indispensable. Chaque séance enrichissait ma manière de faire. Je grandissais en confiance et recevais les fruits par des retours très satisfaites des couples après la naissance.

Ma grossesse : un vrai bouleversement

C’est en étant enceinte moi-même que j’ai découvert à quel point tout ce qui se passait en moi me bousculait à tous les niveaux, m’amenant à contacter :

  • Des douleurs que je ne connaissais pas
  • Des peurs dont je n’avais pas conscience avant
  • Des contractions qui m’interrogeaient
  • Des émotions qui débordaient
  • Des sensations nouvelles dans mon corps et dans mes mouvements

Lors de ma première grossesse, j’ai cherché à garder la barre de mon navire en observant tout cela tout en restant la tête haute. J’étais plus forte que ça ! L’accouchement long et laborieux que j’ai vécu m’a posé question car ne rentrait pas dans ma logique de mathématicienne.

Riche de cette expérience, j’ai abordé ma deuxième grossesse de manière très différente : je me suis mise en observatrice de ce qui s’ouvrait dans mon corps, j’ai cherché des moyens de rentrer dans la douleur, dans les émotions, de me laisser bousculer sans me laisser emporter. Je réalisais petit à petit que cela s’apparentait très fortement à ce que j’avais appris à mon détriment lors de mon accouchement. C’est comme si je découvrais toute une ramifications de petits chemins qui ouvraient vers l’accouchement? comme ci ce passage était leur aboutissement. Je m’aventurer à les suivre, même s’ils me menaient en terrains inconnus. Mais l’accouchement n’était-il pas une grande terre inconnue ?

L’accouchement s’est déroulé extrêmement simplement et rapidement… Il a été et est encore une source d’enseignement inépuisable.

J’ai alors réalisé que la grossesse m’avait préparée patiemment, me permettant de répéter et répéter encore des circonstances que j’allais traverser plus puissamment le moment venu. Cela remettait en question ma manière de voir la grossesse et surtout la préparation à l’accouchement.

 

Un virage dans ma vie de sage-femme

Dès ce jour mes accompagnements ont changés. Je me suis lancée en libérale afin de pouvoir rencontrer les couples le plus tôt possible afin de mettre à profit au maximum les huit mois dont de préparation que la grossesse leur offrait.

J’ai amené les femmes à découvrir les portes qui ouvraient sur les petits chemins qui les menaient à l’accouchement et à les suivre. Une fois qu’elle avaient trouvé cela, elles n’avaient plus besoin de moi pour les préparer : la grossesse était leur préparatrice !

En revanche, les pères avaient besoin de moi car rien ne les préparaient à soutenir leur compagne dans ce passage délicat et parfois périlleux.

Ma préparation s’adressait aux couples. La grossesse n’était plus une histoire de femmes : l’Homme rentrait dans la danse avec son féminin ET son masculin. Les pères en redemandaient et intégraient leur posture de gardien protecteur avec fierté. Les mères s’apaisaient et rayonnaient de plus en plus. Les grossesses se déroulaient à merveille et, mettre au monde leur enfant devenait simple et spontané.

Je constatais que l’impact de cette préparation était bien plus vaste que ce que je l’avais imaginé :

  • Père et mère grandissaient, chacun à leur manière, en confiance
  • Ils se retrouvaient complices, compères, dans une même aventure
  • La préparation devenait un jeu qui amenait un nouveau souffle plein de légèreté, de joie
  • Ils se réappropriaient leur grossesse et faisaient des choix mues par leurs êtres et non leurs peurs
  • Leur posture changeait, comme s’ils retrouvaient leur dignité
  • Les mois qui suivaient étaient plus paisibles même s’ils restaient un passage scabreux.

C’est tout cela que j’ai envie de vous partager au cours de cette web-conférence.

Préparation à l’accouchement : comment la grossesse a été ma clé !

Au cours de cette 6ème web-conférence des Comment de la maternité je vous donnerai la possibilité, entre autres, de :

  • Être à l’écoute de votre corps
  • Reconnaître les portes des petits chemins de préparation que votre grossesse met à votre disposition
  • Aller à la rencontre de la douleur pour l’apprivoiser
  • Ne plus avoir peur de vos peurs
  • Revenir au centre lorsque quelque chose vous bouscule
  • Faire connaissance avec vos contractions

Modalités pratiques

Cette web-conférence a eu lieu en Live le mardi 25 juin 2019 à 21h (heure de Paris).

Procurez-vous la rediffusion pour en bénéficier à tout moment et la regarder quand il vous plaît.
>>> Je me procure la rediffusion

Notez toutes les dates des web-conférences du cycle  » Les Comment de la maternité » pour bénéficier des Live gratuits
>>> Je note les dates des prochaines web-conférences en Live et je m’inscris

Pour aller plus loin

Si vous avez envie d’aller plus loin, vous pouvez vous inspirer des points suivants

Web-conférences

Accompagnement en numérique

Livre 

Laissez-nous vos commentaires